LABROUSTE (H.)


LABROUSTE (H.)
LABROUSTE (H.)

LABROUSTE HENRY (1801-1875)

Architecte français, Henry Labrouste a introduit avec autorité l’emploi du fer et de la fonte dans les édifices les plus nobles. Après de brillantes études au collège Sainte-Barbe, Labrouste est admis à l’École nationale des beaux-arts en 1819. Il suit les cours d’architecture de Le Bas et de Vaudoyer père. Il est successivement lauréat du prix départemental (1823) et du grand prix de Rome (1824). Pendant son séjour romain, il se lie d’amitié avec Félix Duban, Léon Vaudoyer et Duc qui lui font connaître les théories fonctionnalistes de Jean Nicolas Louis Durand, professeur d’architecture à l’École polytechnique. Son travail de cinquième année (1829), la restauration des temples de Paestum, provoque une vive émotion dans les milieux de l’Académie. Il restitue, pour les temples, une structure en contradiction avec les travaux de ses prédécesseurs et propose une décoration polychrome. Il est soutenu avec chaleur par Horace Vernet qui offre sa démission de directeur de l’Académie de France à Rome (1830).

Cette querelle contre l’Académie rejette Labrouste, très respectueux de l’Antiquité, dans le clan des romantiques. Les élèves de l’École des beaux-arts, en rébellion, lui demandent d’ouvrir un atelier. Pendant un quart de siècle (1830-1857), Labrouste va inculquer à ses élèves l’idée que l’architecture est l’«art de bâtir», qu’il est nécessaire d’adapter les formes et le décor au programme. Cette même querelle éloignera le jeune architecte des grands travaux. Pendant près de dix ans, il n’aura que des postes de second ordre. Il prend part à de nombreux concours: ses projets audacieux seront souvent couronnés, mais les commandes ne suivront jamais. C’est le cas de l’hospice d’aliénés de Lausanne, et de la prison d’Alexandrie (Italie). Inspecteur des fêtes sous Alavoine, il est chargé, en 1840, d’organiser avec Visconti le retour des cendres de l’Empereur. On lui demande, en 1838, un projet pour une nouvelle bibliothèque Sainte-Geneviève. Le terrain est exigu pour les exigences du programme. Labrouste propose un édifice à structure métallique non camouflée, entourée d’une enceinte de style traditionnel. Il étudie très attentivement le fonctionnement de la bibliothèque. La construction est réalisée de 1843 à 1850. C’est un succès. Labrouste succède alors à Visconti comme architecte de la Bibliothèque nationale (1854) qui a besoin d’être agrandie et rénovée. Il conçoit une salle et des magasins métalliques. Mais il montre son habileté dans l’aménagement et la restauration des hôtels anciens qui composent l’ensemble. Nommé architecte du diocèse de Rennes, il construit le séminaire de la ville, où il déploie beaucoup d’ingéniosité et d’économie dans les procédés de construction. Labrouste construit aussi un certain nombre d’hôtels parisiens dans des styles historique (hôtel Fould, 1858; hôtel Vilgruy, 1860), ou moderne (hôtel Thouret).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Labrouste — (spr. brūst ), Henri, franz. Architekt, geb. 11. Mai 1801 in Paris, gest. daselbst 26. Juni 1875, bildete sich in den Ateliers von Vaudoyer und Lebas sowie an der Akademie der bildenden Künste und errang 1824 den großen Preis für Architektur.… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Labrouste —   [la brust], Henri, französischer Architekt, * Paris 11. 5. 1801, ✝ Fontainebleau 24. 6. 1875; studierte in Paris und 1824 30 an der Académie de France in Rom. Ab 1830 lehrte er in einem eigenen Atelier in Paris in Abkehr vom gängigen… …   Universal-Lexikon

  • Labrouste — Die Bibliothek Sainte Geneviève in Paris Henri Labrouste (* 11. Mai 1801 in Paris; † 26. Juni 1875 in Fontainebleau) war ein französischer Architekt und Pionier des Eisenbaus …   Deutsch Wikipedia

  • Labrouste — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. François Marie Labrouste, membre du Conseil des Cinq Cents en 1796 puis du Tribunat jusqu’en 1807. Il eut trois fils Alexandre Labrouste (1796 1866),… …   Wikipédia en Français

  • Labrouste — noun French architect who was among the first to use metal construction successfully (1801 1875) • Syn: ↑Henri Labrouste • Instance Hypernyms: ↑architect, ↑designer …   Useful english dictionary

  • Labrouste — /laˈbrust/ (say lah broohst) noun Henri /ɒ̃ˈri/ (say on ree), 1801–75, French architect …   Australian English dictionary

  • Labrouste, Henri — ▪ French architect born May 11, 1801, Paris, France died June 24, 1875, Fontainebleau       French architect important for his early use of iron frame construction.       Labrouste entered the École des Beaux Arts in Paris in 1819, won the Prix… …   Universalium

  • LABROUSTE, Henri — (1801 1875)    See CAST IRON …   Historical Dictionary of Architecture

  • Henri Labrouste — Pour les articles homonymes, voir Labrouste. Henri Labrouste Henri Labrouste Présentation Naissance …   Wikipédia en Français

  • Alexandre Labrouste — Pour les articles homonymes, voir Labrouste. Alexandre Labrouste, ou Pierre Victor Alexandre Labrouste, né le 4 mars 1796 à Paris et décédé le 18 février 1866 à Paris, est un juriste et pédagogue, directeur du collège de Sainte Barbe de 1838… …   Wikipédia en Français